MUSTAGH ATA, LE PROJET D’UNE ASCENSION EN SKI DE RANDONNÉE EN TOTALE AUTONOMIE

MUSTAGH ATA, LE PROJET D’UNE ASCENSION EN SKI DE RANDONNÉE EN TOTALE AUTONOMIE

Shams Eybert-Berard, Niklaas Guerrier et Stéphane Guigné s’apprêtent à partir en direction de la Chine dans le but de gravir à ski et en totale autonomie le Mustagh Ata, un sommet qui s’élève à 7546 mètres d’altitude.

L’envie de ce trio d’amis, qui a grandi dans la région grenobloise et qui partage la même passion de la montagne, est de gravir un sommet de plus de 7000 mètres en réalisant la totalité de l’ascension et de la descente, skis aux pieds. C'est le désir d'atteindre leurs limites physiques tout en se faisant plaisir qui les anime pour ce projet d'expédition en ski de randonnée !

Un trio d’amis à la recherche d’une aventure en ski de randonnée non élitiste !

Après quelques recherches, le Mustagh Ata s’est vite imposé comme une évidence pour leur projet. En effet, ce sommet est connu pour être « le plus facile » à cette altitude. C’est aussi une des montagnes les plus hautes qui puisse se gravir entièrement en ski de randonnée à la montée, comme à la descente. Elle a même été sélectionnée, en 2012, comme l’une des « dix meilleures destinations d’aventure » par National Geographic.

Le projet en quelques chiffres

  • 7546 : l’altitude au sommet du Mustagh Ata
  • 10 : le nombre de jours que Shams, Niklaas et Stéphane prévoient pour leur ascension
  • 1980 : première ascension et descente en ski de randonnée du Mustagh Ata et qui plus est, d’un sommet de plus de 7 000 mètres

Après une semaine d’acclimatation, leur projet sera de gravir le Mustagh Ata en ski de randonnée en toute autonomie et en style alpin. Ils prévoient donc de monter en ski de manière constante avec plus ou moins 400 mètres de dénivelé tous les jours. Le dernier jour, ils prévoient de pousser jusqu’à 1000 mètres de D+. Le clou de l’expédition devrait être la longue descente à ski sur une journée !

Les visages de l’expédition

Shams Eybert Berard Portrait

Shams Eybert-Berard

Ostéopathe et guide de haute montagne. Parmi sa liste de courses, le Pilier du Fréney au Mont Blanc et la Goulotte Naïa à l’Aiguille Verte ! Il parcourt aussi l’Asie à vélo depuis plus de 10 ans maintenant, c’est comme cela qu’il a découvert le Ladakh (Inde) à deux reprises, la Mongolie (deux fois aussi), le Kirghizistan et la Sibérie.

Niklaas Guerrier Portrait

Niklaas Guerrier

Gendarme secouriste en montagne, il est amoureux de la Russie et de l’Asie centrale où il a déjà voyagé de nombreuses fois, toujours à la recherche de territoires et montagnes isolés. Sa région préférée est de loin la Yakoutie, au nord-est de la Sibérie.

Stephane Guigne Portrait

Stéphane Guigné

Photographe et reporter d’aventures, il habite Vancouver au Canada de 2012 à 2015. C’est là qu’il commence le ski de randonnée et l’alpinisme. Depuis, il a réalisé plusieurs ascensions au Liban et au Chili, et il a traversé l’Alta Strada en Corse. Un de ses plus beaux souvenirs de voyage, reste peut-être son premier voyage hors des sentiers battus, en 2009, accompagné de Shams : un tour de vélo sur les hauts plateaux du Ladakh où ils ont franchi de très hauts cols, notamment le Tanglang La (5 328 m).

Matériel CiLAO choisi pour le Mustagh Ata en ski de randonnée :